Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Alchemical Healing

Le désir de contrôler ou d'être contrôlé

29 Mars 2010 , Rédigé par Annarcenciel

"Lorsque nous voulons toujours arranger les choses, et les gens, selon notre propre volonté, en nous disant que nous avons raison de décider de tout ce qui nous entoure, nous oublions qu'il existe un équilibre dans la loi d'échange. Nous avons tendance à regarder la vie comme nous aimerions qu'elle soit. Quand nous voulons tout contrôler autour de nous, nous nions la présence de l'intelligence universelle chez les personnes que nous côtoyons. Nous les percevons comme manquant d'un petit quelque chose, que nous possédons de plus qu'eux. Nous nous considérons alors comme supérieurs à l'Intelligence qui nous a créés. Nous pensons que nous faisons mieux que les autres, et notre égo nous engage dans un système comparatif qui nous démontre continuellement notre supériorité. Qu'il est triste de vivre sur une île déserte, car notre vie prend cette allure lorsque nous adoptons une telle attitude. Nous nous demandons, en vivant dans la forteresse du parfait contrôle, pourquoi nous sommes tellement seuls dans la vie ; pourquoi les personnes qui nous entourent ne nous aiment pas, ou ne nous aiment pas de la bonne manière. C'est là l'indication que nous ne sommes pas dans le courant de l'amour inconditionnel, le courant intérieur de l'amour de tout ce qui vit.

Lorsqu'au contraire nous avons besoin d'être contrôlé par les circonstances ou par les personnes qui nous entourent, nous dénions notre droit de souveraineté intérieure. Nous faisons disparaître notre individualité au profit de constants besoins. Un égo d'infériorité vient nous priver de notre droit de vivre et d'exister. Une solitude s'installe dans notre vie, et nous perdons toute emprise réelle sur notre évolution. Nous devenons invisible pour nous-mêmes et pour les autres. Pourquoi ne voulons-nous pas exister ? Avons-nous vécu un modèle d'effacement de ce genre dans notre enfance ? Où se situe notres estime personnelle ? Qu'est ce qui vient ainsi miner notre existence ? Quelle forme prend notre existence actuellement ? Sommes-nous satisfaits de ce que nous vivons ? Nous pouvons changer notre propension au contrôle, en découvrant la joie de nous aimer et de nous accepter tels que nous sommes. Il est important de prendre conscience de la valeur de notre identité profonde, de la valeur de ce que nous représentons pour nous-mêmes et pour les autres."

Total Focus, Mireille Nathalie Dubois

Avez-vous remarqué que, lorsqu'on souffre d'un pattern de désir de contrôler ou de désir d'être contrôlé, on rencontre systématiquement des personnes qui souffrent de ce même pattern ?
Parfois, cela est totalement inconscient :
C'est tellement difficile de s'avouer qu'on aime bien régenter notre petit monde !
C'est tellement difficile de s'avouer qu'on se sent tellement vide et inexistant par soi-même qu'on a besoin d'avoir un "tyran" à la maison qui dirige tout à notre place !

J'ai remarqué que les tyrans (les contrôleurs) attirent : soit des tyrans encore plus tyranniques qu'eux ; soit des victimes.

J'ai remarqué que les victimes (celles qui désirent être contrôlées) n'aiment en général pas se faire tyranniser. Cependant elles répètent sans cesse le même scénario, que ce soit dans la vie amoureuse, amicale, professionnelle, elles auront tendance à se retrouver victimes de toute sortes de situations. Souvent, elles n'ont pas conscience de leur propre responsabilité dans la situation, préférant s'en tenir au rôle de victime.

Contrôlante ou contrôlée, la personne ne peut pas trouver la liberté. Elle pourra peut-être trouver l'illusion de sécurité dans une relation  reproduit le schéma qu'elle a vécu toute son enfance ; toutefois elle restera assujetie à son besoin de contrôler ou d'être contrôlée.

Comment faire pour se sortir de ce genre de schémas ?
D'une part, savoir s'observer et petit à petit, se replacer dans une attitude plus équilibrée  face à autrui ; mais cela ne suffit pas.
D'autre part, entamer un travail sur la mémoire cellulaire (de nombreuses méthodes existent aujourd'hui, constellations familiales, EFT, EMDR, etc) pour retourner à l'origine du problème et le désamorcer.


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :