Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Alchemical Healing

Les bienfaits des algues. 1- Spiruline

4 Décembre 2009 , Rédigé par Annarcenciel

Description

La spiruline existe telle quelle depuis plus de trois milliards d'années. Ainsi nommée en raison de sa forme spiralée, elle appartient à la famille des cyanobactéries ou microalgues bleu-vert. Il existe près de 1 500 espèces d'algues bleues, et 36 espèces de spiruline sont comestibles. La principale espèce actuellement offerte sur le marché est la Spirulina platensis Elle est cultivée principalement en Californie et à Hawaï où une sous-espèce a été mise au point, la Spirulina pacifica®. Dans le commerce, la spiruline se présente sous la forme d'une poudre bleu-vert déshydratée.

Composition nutritionnelle. La spiruline contient une mine de nutriments dans un très petit volume. En voici les principaux. Noter que sa teneur peut varier selon son origine.

Elle renferme de 55 % à 70 % de protéines d'excellente qualité (proportion des acides aminés et digestibilité optimales), ce qui représente de 2,5 g à 3,5 g par dose de 5 g. La spiruline est une source exceptionnelle de caroténoïdes variés (bêta-carotène principalement, mais aussi cryptoxanthine, lutéine, zéaxanthine, etc.), soit autour de 22 mg/5 g. Elle fournit notamment une quantité astronomique de bêta-carotène, soit de 12 000 UI à 25 000 UI par 5 g. Elle constitue une excellente source de fer, soit de 3 mg à 8 mg par 5 g. Elle contient une quantité appréciable d'acide gamma-linolénique (de 40 mg à 50 mg/5 g), un acide gras insaturé de la famille des oméga-61.

De plus, la spiruline est riche en phycocyanine, le seul pigment bleu naturel pouvant servir de colorant alimentaire et auquel on attribue une activité antioxydante importante. Elle contient également de la chlorophylle et de petites quantités de plusieurs minéraux. Elle est dotée d’une faible teneur en calories et on lui attribue des vertus immunomodulatrices2,3.

Voilà pourquoi on parle souvent de cette algue comme d’un « superaliment.

Spiruline et vieillissement

spirulineAvec le temps qui passe, les cellules de notre organisme sont durement attaquées par des radicaux libres. Avec pour conséquence la destruction progressive de nos cellules. C'est cela qui engendre le phénomène de vieillissement.

On l'a vu dans sa composition, un des bienfaits de la spiruline et de ses éléments anti-oxydants (bêtacarotène, phycociayanine ...) est de permettre à notre organisme de lutter contre les radicaux libres et de ralentir ainsi le phénomène de vieillissement.

Spiruline et cancer

Les rapports entre cancer et spiruline sont la prolongation directe de ce que nous venons de voir à propos des antioxydants.

Une partie des cancers sont liés à une mauvaise alimentation ou à un déséquilibre de celle-ci. L'alimentation est de manière générale un des facteurs qui peuvent influer sur le cancer.

La spiruline n'a pas de propriétés thérapeutiques contre le cancer. Mais elle s'inscrit dans le cadre d'une alimentation équilibrée de par son apport en éléments nutritionnels.

Selon les études, la consommation de fruits et légumes est un bon moyen de prévention contre le cancer. Ils contiennent en effet naturellement des antioxydants. De ce fait, la consommation de spiruline accompagne ce mouvement préventif et est un bon adjuvant à une alimentation saine et équilibrée. Pour bénéficier des bienfaits de la spiruline, associez sa consommation à celle des fruits et légumes !

Spiruline et VIH

On peut lire beaucoup de choses sur la spiruline et le VIH. Rappelons le, VIH est une maladie grave et mortelle. Il convient donc d'être très clair sur le sujet afin de ne pas favoriser les comportements à risque :

  • La spiruline n'est pas un traitement contre le VIH
  • La spiruline ne protège pas de la contamination par le VIH

Des études sur les rats ont mis en valeur l'action antivirale de la spiruline dans des modèles in vitro. La spiruline aurait en effet un rôle régulateur du système immunitaire, ce qui aurait pour conséquence son renforcement.

spirulineDans cette logique, la spiruline aurait donc un effet d'amélioration de la protection de l'organisme par rapports aux virus. Le VIH étant un virus, il s'inscrit naturellement dans ce cadre.

Maintenant, renforcement des protections immunitaires ne veut pas dire inviolabilité des protections immunitaires.

Alors même si la spiruline renforce les protections immunitaires, elle ne crée pas de barrière infranchissable : continuez à sortir couverts.

Spiruline, taux de cholestérol et maladies cardiovasculaires

Le taux de cholestérol n'est pas une donnée anodine. La plupart des maladies cardiovasculaires sont en effet la conséquence d'un taux de cholestérol trop élevé.

De nombreuses études ont mis en lumière la corrélation entre la spiruline et la baisse du taux de cholestérol. D'une part grâce à ses éléments anti-oxydants et d'autre part grâce à ses acides gras poly-insaturés.

Un bienfait de plus de la spiruline.


Spiruline et affections intestinales

spirulineLa spiruline a une action de stimulation de la production de lactobacilles. Les lactobacilles sont des micro-organismes qui améliorent la digestion et également l'absorption intestinale. La spiruline aurait la capacité de développer par 3 le nombre de lactobacilles (études sur des rats).

Le bienfait serait donc une diminution des troubles liés aux affections intestinales.



Spiruline et diabète

La spiruline permet de réguler et d'abaisser le taux d'insuline. Ce qui est bien sur un grand bienfait pour les personnes souffrant de diabète.

Les premières études sur le sujet ont démontré les bienfaits de la spiruline par un abaissement du taux d'insuline au bout de 3 semaines.


Sources : http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=spiruline_ps


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :