Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Alchemical Healing

Australie : puissante Terre





Il s'agissait d'une émouvante reconnexion avec la Terre !

Arrivée, Brisbane, juin 2005, après 6 semaines passées dans les forêts du nord de la Thaïlande. Dans le Queensland, c'est l'hiver qui arrive. Il fait bien frais après la Thaïlande, où les températures atteignent 40°... Mon ami australien, que je rejoins, arrive juste d' Indonésie, Banda Acey, où il a travaillé quelques mois à reconstruire des maisons après le tsunami. Après la forêt thaï, je ressens un fort besoin de retourner à la nature. Nous décidons de prendre la route vers l'ouest et vers le nord, après qu'il m'ait fait visiter l'incontournable Byron Bay et que nous ayons visité plusieurs amis sur la Gold Coast. J'y rencontre un artiste original dont le nom m'échappe :




Vie au rythme de la Terre. Celle-ci est forte. On la sent palpiter, on la sent vibrer, on la sent habitée par toutes sortes d'animaux. Les couleurs sont chatoyantes. Couleurs et formes de la terre, des nuages, des montagnes, des rivières, des arbres, tout est une invitation à la contemplation. Chaque élément raconte une histoire. Le vent vient me parler, me chercher, je le ressens presque comme une provocation parfois. Dans les environs de la Gold Cost, je passe quelques jours dans une jungle, où habitent des amis, dans des maisons en bois très ouvertes sur l'extérieur. Par les arbres au tronc creux dont j'ai oublié le nom, mais qui sont remplis d'araignées et d'animaux inconnus :



on arrive assez haut, une trentaine de mètres, à avoir une vision de la jungle :



Humide et chaude, on y rencontre des araignées énormes, des pythons, des tiques, des sangsues, bref, des aspects terrestres qui ne sont guère pour m'enchanter dans les premiers temps. Mais dans cette forêt, il y a énormément de Kookaburra rieurs, ces martins chasseurs géants qui ont un chant très particulier, qui ressemble à des éclats de rire humains, qui partent en salve, à un moment précis de la matinée et de la soirée; Ils se répondent d'un bout à l'autre de la forêt, et cela me ravit de bonheur, tant leur "rire" est communicatif !

En partant plus à l'ouest, et de plus en plus vers le nord, l'air s'assèche et la chaleur arrive. Les animaux sont différents : beaucoup de mouches le jour, de moustiques la nuit, ....



et de crocodiles aussi ! j'en ai vu des vrais bien sûr ! celui-ci est soit disant le plus grand crocodile jamais capturé,



Voilà, évidemment il me fallait un vrai chapeau australien pour me protéger du soleil et de cette luminosité ! je l'ai trouvé au fin fond d'un village dont je ne me rappelle plus le nom :



Chaque coucher de soleil est un poème...la vie du ciel et des étoiles en Australie (comme dans bien d'autres points de la planète, mais c'est le lieu qui m'a le plus impressionnée pour l'instant) nous replace dans l'immensité. On se couche au sol la nuit, et ce sont des multi-milliards d'étoiles qui sont facilement visibles à l'oeil nu, j'en ressens presque un vertige les premières fois, tant elles sont proches et nombreuses.



Nous sommes aussi au pays des fourmis pendant des centaines de kilomètres :


Ce que je découvre pour la première fois de ma vie là-bas, c'est l'espace à perte de vue...cela me fait un bien fou, ces immensités de nature...


Et, bien sûr, des kangourous par milliers ! je n'en ai même pas un en photo ! des aigles;  des chevaux sauvages...plus on s'éloigne dans les terres, plus la nature est sauvage et libre.



Et puis le temps a passé...Il m'a fallu songer à déménager...




A l'époque, je manquais d'enracinement, et ce voyage m'a considérablement aidée à amorcer un nouvel ancrage. La beauté et la diversité de la nature m'ont invité à me réconcilier avec ma nature terrestre et avec la vie. Depuis l'enfance, je n'avais plus eu l'occasion de vivre dans un environnement si naturel, et avec une personne si apte à la vie en forêt, en nature. Le livre qui m'a accompagnée lors de ce trip était l'enseignement d'Amma, que l'on m'avait offert en Thaïlande la veille de mon départ pour l'Australie. L'alchimie des enseignements d'amour et de la nature m'ont permis d'élargir ma perception de la vie et de me m'encourager alors que je traversais une période plutôt difficile.

J'ai ensuite décidé de repartir pour la Thaïlande et, de là, je suis partie explorer le nord du Laos.

Bien qu'un peu déstabilisée au retour par l'atterissage dans la vie parisienne - et quelques questions existentielles essentielles auxquelles j'avais besoin de répondre pour choisir la vie que je souhaitais vivre désormais, les mois qui ont suivi ont révolutionné toute ma vie ! J'ai rencontré la thérapeute en kinésiologie de reprogrammation qui allait me soulager définitivement de certaines souffrances et qui allait m'enseigner et me guider. J'ai rencontré la dame québécoise " qui parle avec les anges " avec qui ma vie de thérapeute allait prendre une tout autre tournure. Je n'ai cessé par la suite de vivre des synchronicités qui m'ont permis de rencontrer de grands guérisseurs, qui ont mis sur mon chemin les enseignements et le soutien dont j'avais besoin pour passer les étapes.




Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :